Réouverture des adoptions internationales en Haïti : une mesure de bon sens

Mes propositions ont enfin été entendues : le quai d'Orsay a finalement décidé de réouvrir les adoptions internationales en Haïti, après plus d'an et demi de gel des procédures, dans de nouvelles conditions, plus sécurisées car respectueuses du droit international, les autorités haïtiennes s'étant engagées à ratifier la Convention de La Haye sur la protection des enfants. Je me réjouis de cette nouvelle importante. Elle marque assurément une nouvelle étape pour le premier pays d'origine des adoptions en France.
Je me réjouis aussi que les autorités françaises et haïtiennes se soient montrés sensibles à l'incompréhension ressentie par les familles françaises dont les procédures en cours avaient été gelés suite au séisme du 12 janvier 2010 : une période probatoire - ainsi que je le proposais au ministre des Affaires étrangères, mais aussi aux autorités haïtiennes - est désormais prévue pour permettre la poursuite de leurs procédures. Cette période attestera de la solidité des engagements d'Haïti en matière d'adoption, et de la capacité de reprise des dossiers par l'Agence française de l'adoption et par les organismes agréés pour l'adoption présents sur place.

1 réponse

  1. carine

    bonjour, heureuse de cette nouvelle, toutefois le séisme en haïti n’a pas eu lieu le 12 janvier 2012.

Ajouter un commentaire